"Nous sommes actuellement en train de déterminer quelles personnes doivent être poursuivies et pour quels motifs", a expliqué une porte-parole du parquet, confirmant une information rapportée par De Tijd selon laquelle la Belgique serait une plaque tournante de fausse monnaie chinoise.

D'après la porte-parole du parquet, des tonnes de fausse monnaie en provenance de Chine sont arrivées durant les derniers mois à Brussels Airport. En mettant ces fausses pièces en circulation, l'argent peut être blanchi. "Une enquête judiciaire a été ouverte et différents suspects ont été identifiés", a-t-elle expliqué sans vouloir révéler l'identité de ces personnes.

Quoi qu'il en soit, "le grand public n'a pas à paniquer et ne doit pas contrôler les pièces qui se trouvent dans son porte-monnaie", a enfin indiqué la porte-parole.

"Nous sommes actuellement en train de déterminer quelles personnes doivent être poursuivies et pour quels motifs", a expliqué une porte-parole du parquet, confirmant une information rapportée par De Tijd selon laquelle la Belgique serait une plaque tournante de fausse monnaie chinoise. D'après la porte-parole du parquet, des tonnes de fausse monnaie en provenance de Chine sont arrivées durant les derniers mois à Brussels Airport. En mettant ces fausses pièces en circulation, l'argent peut être blanchi. "Une enquête judiciaire a été ouverte et différents suspects ont été identifiés", a-t-elle expliqué sans vouloir révéler l'identité de ces personnes. Quoi qu'il en soit, "le grand public n'a pas à paniquer et ne doit pas contrôler les pièces qui se trouvent dans son porte-monnaie", a enfin indiqué la porte-parole.