Son taux d'incidence moyen est actuellement de 248 et ne dépasse pas 312 par province (Flandre occidentale), selon le dernier bulletin épidémiologique de Sciensano, l'institut scientifique belge de santé publique. La carte actuelle du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) colore les zones en vert, orange, rouge ou gris (manque de données), mais le continent y apparaît depuis des semaines quasi entièrement en rouge (taux d'incidence à plus de 150). L'introduction de nouvelles zones rouge foncé, telle que le propose la Commission, ferait ressortir les Pays-Bas, l'Irlande, les Pays baltes, Chypre, Malte, la plupart des régions d'Espagne et du Portugal, quelques régions de France et d'Italie ainsi que plusieurs régions d'Europe centrale (Tchéquie, Slovaquie, Slovénie) et de Suède, selon un exemplaire dévoilé par le commissaire Didier Reynders en conférence de presse. Le gouvernement belge s'apprête à interdire, du 27 janvier au 1er mars prochain, les voyages à des fins récréatives ou touristiques depuis et vers la Belgique, afin de prévenir une potentielle recrudescence de l'épidémie en période de vacances de carnaval, alors que se répandent de nouveaux variants du coronavirus. Il irait ainsi au-delà des recommandations de la Commission en matière de restrictions sanitaires à la libre circulation. Et il devra fournir "une explication très claire sur le caractère proportionné, nécessaire et non-discriminatoire" de cette mesure, a fait observer M. Reynders. Les États membres de l'UE doivent encore s'accorder sur les recommandations de la Commission. L'ECDC, quant à lui, adapte sa carte chaque semaine. (Belga)

Son taux d'incidence moyen est actuellement de 248 et ne dépasse pas 312 par province (Flandre occidentale), selon le dernier bulletin épidémiologique de Sciensano, l'institut scientifique belge de santé publique. La carte actuelle du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) colore les zones en vert, orange, rouge ou gris (manque de données), mais le continent y apparaît depuis des semaines quasi entièrement en rouge (taux d'incidence à plus de 150). L'introduction de nouvelles zones rouge foncé, telle que le propose la Commission, ferait ressortir les Pays-Bas, l'Irlande, les Pays baltes, Chypre, Malte, la plupart des régions d'Espagne et du Portugal, quelques régions de France et d'Italie ainsi que plusieurs régions d'Europe centrale (Tchéquie, Slovaquie, Slovénie) et de Suède, selon un exemplaire dévoilé par le commissaire Didier Reynders en conférence de presse. Le gouvernement belge s'apprête à interdire, du 27 janvier au 1er mars prochain, les voyages à des fins récréatives ou touristiques depuis et vers la Belgique, afin de prévenir une potentielle recrudescence de l'épidémie en période de vacances de carnaval, alors que se répandent de nouveaux variants du coronavirus. Il irait ainsi au-delà des recommandations de la Commission en matière de restrictions sanitaires à la libre circulation. Et il devra fournir "une explication très claire sur le caractère proportionné, nécessaire et non-discriminatoire" de cette mesure, a fait observer M. Reynders. Les États membres de l'UE doivent encore s'accorder sur les recommandations de la Commission. L'ECDC, quant à lui, adapte sa carte chaque semaine. (Belga)