En marge de l'assemblée générale des Nations Unies, à New York, les Affaires étrangères belges ont annoncé avoir dégagé quelque 2 millions d'euros supplémentaires pour l'UNRWA. Cela amène le total des aides belges pour cette année à 14,25 millions d'euros. L'an dernier, la Belgique a contribué à hauteur de 7,25 millions d'euros. Jeudi, le commissaire général de l'UNRWA Pierre Krähenbühl a annoncé que l'agence avait obtenu 118 millions de dollars (100 millions d'euros) de nouveaux financements pour faire face à la crise. Washington, qui avait versé 350 millions de dollars en 2017, a annoncé il y a un mois la fin totale de son financement, dénonçant le caractère "biaisé" des activités de l'agence. Fondée en 1949, l'UNRWA vise à offrir une aide aux Palestiniens qui ont fui lors de la guerre israélo-arabe de 1948-1949. Elle touche quelque 5 millions de personnes dans la bande de Gaza, en Cisjordanie, au Liban et en Jordanie. (Belga)

En marge de l'assemblée générale des Nations Unies, à New York, les Affaires étrangères belges ont annoncé avoir dégagé quelque 2 millions d'euros supplémentaires pour l'UNRWA. Cela amène le total des aides belges pour cette année à 14,25 millions d'euros. L'an dernier, la Belgique a contribué à hauteur de 7,25 millions d'euros. Jeudi, le commissaire général de l'UNRWA Pierre Krähenbühl a annoncé que l'agence avait obtenu 118 millions de dollars (100 millions d'euros) de nouveaux financements pour faire face à la crise. Washington, qui avait versé 350 millions de dollars en 2017, a annoncé il y a un mois la fin totale de son financement, dénonçant le caractère "biaisé" des activités de l'agence. Fondée en 1949, l'UNRWA vise à offrir une aide aux Palestiniens qui ont fui lors de la guerre israélo-arabe de 1948-1949. Elle touche quelque 5 millions de personnes dans la bande de Gaza, en Cisjordanie, au Liban et en Jordanie. (Belga)