Nous entrons dans un monde très différent, où la sphère privée diminue radicalement et risque même de mourir si nous n'y prêtons pas attention. L'omniprésence non seulement de l'Internet, mais aussi des smartphones, des satellites, des caméras, et maintenant la multiplication des drones et des objets connectés nous enserre comme dans une prison virtuelle. A cela s'ajoute la puissance sans cesse croissante des bigdata, robots et algorithmes qui analysent et contrôlent de plus en plus notre existence quotidienne, souvent à notre insu.
...