A l'ordre du jour de cette réunion figure également, pour la première fois de manière officielle, le deuxième conflit d'intérêt initié par la Région flamande contre la décision du gouvernement bruxellois de ne désormais plus observer de tolérance pour les infractions les moins sévères commises par les compagnies aériennes actives à l'aéroport national par rapport aux normes bruxelloises de bruit adoptées en 1999. Ce dossier sera également au centre d'une réunion des ministres de l'Environnement et de la Mobilité organisée dans la foulée, au même endroit pour faire le point sur le résultat des réunions des différents groupes de travail organisées au cours des trois dernières semaines. Face au blocage persistant du dossier, ces mêmes ministres avaient décidé le 23 février dernier de confier à ces groupes de travail une mission d'objectivation d'un certain nombre de paramètres de cette équation qui divise les Régions bruxelloise et flamande depuis le début des années 2000 et a donné un coup de frein à plusieurs carrières politiques. Il se confirme à diverses sources proches des différents gouvernements impliqués que l'on ne s'attend à aucune avancée décisive lundi. (Belga)

A l'ordre du jour de cette réunion figure également, pour la première fois de manière officielle, le deuxième conflit d'intérêt initié par la Région flamande contre la décision du gouvernement bruxellois de ne désormais plus observer de tolérance pour les infractions les moins sévères commises par les compagnies aériennes actives à l'aéroport national par rapport aux normes bruxelloises de bruit adoptées en 1999. Ce dossier sera également au centre d'une réunion des ministres de l'Environnement et de la Mobilité organisée dans la foulée, au même endroit pour faire le point sur le résultat des réunions des différents groupes de travail organisées au cours des trois dernières semaines. Face au blocage persistant du dossier, ces mêmes ministres avaient décidé le 23 février dernier de confier à ces groupes de travail une mission d'objectivation d'un certain nombre de paramètres de cette équation qui divise les Régions bruxelloise et flamande depuis le début des années 2000 et a donné un coup de frein à plusieurs carrières politiques. Il se confirme à diverses sources proches des différents gouvernements impliqués que l'on ne s'attend à aucune avancée décisive lundi. (Belga)