Les démarches pratiques seront entreprises à cet effet dans les jours à venir, précise-t-on.

Jean-Pierre Bemba a été acquitté en appel vendredi dernier devant la Cour pénale internationale. Son procès, ouvert à La Haye en novembre 2010, était le premier de la CPI mettant en avant la responsabilité d'un commandant militaire quant à la conduite des troupes sous son contrôle. Il était poursuivi pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité, liés à des faits commis en République Centrafricaine.

L'ancien chef de guerre a passé la dernière décennie dans le centre de détention de la CPI situé dans le quartier balnéaire haguenois.

Les démarches pratiques seront entreprises à cet effet dans les jours à venir, précise-t-on. Jean-Pierre Bemba a été acquitté en appel vendredi dernier devant la Cour pénale internationale. Son procès, ouvert à La Haye en novembre 2010, était le premier de la CPI mettant en avant la responsabilité d'un commandant militaire quant à la conduite des troupes sous son contrôle. Il était poursuivi pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité, liés à des faits commis en République Centrafricaine. L'ancien chef de guerre a passé la dernière décennie dans le centre de détention de la CPI situé dans le quartier balnéaire haguenois.