17 pays, où vit un quart de la population mondiale, sont aujourd'hui exposés à un "stress hydrique extrêmement élevé", autrement dit un risque de pénurie d'eau, et sont sur le point d'atteindre le "jour zéro", c'est-à-dire le jour où l'eau ne s'écoulera plus du robinet. C'est la conclusion d'un rapport du World Resources Institute (WRI). Il s'agit du Qatar, d'Israël, du Liban, de l'Iran, de la Jordanie, de la Libye, du Koweït, de l'Arabie saoudite, de l'Érythrée, des Émirats arabes unis, de Saint-Marin, de Bahreïn, de l'Inde, du Pakistan, du Turkménistan, d'Oman et du Botswana.
...