"La directive européenne sur les services postaux prévoit que le courrier soit distribué au moins cinq jours par semaine. C'est aussi prévu dans le contrat de gestion de bpost. Je n'ai pas l'intention d'y autoriser une exception", précise le ministre dans un communiqué. L'IBPT a mené une étude qualitative auprès d'un panel de citoyens et de PME en testant cinq scénarios, dont la diminution de la fréquence de la distribution du courrier. Cette hypothèse est acceptable, selon le panel consulté. L'accord de gouvernement prévoit une révision de la loi postale, rappelle Alexander De Croo. Cette révision concerne notamment la libéralisation du marché postal, mais ne porte pas sur la diminution de la fréquence de distribution du courrier. (Belga)

"La directive européenne sur les services postaux prévoit que le courrier soit distribué au moins cinq jours par semaine. C'est aussi prévu dans le contrat de gestion de bpost. Je n'ai pas l'intention d'y autoriser une exception", précise le ministre dans un communiqué. L'IBPT a mené une étude qualitative auprès d'un panel de citoyens et de PME en testant cinq scénarios, dont la diminution de la fréquence de la distribution du courrier. Cette hypothèse est acceptable, selon le panel consulté. L'accord de gouvernement prévoit une révision de la loi postale, rappelle Alexander De Croo. Cette révision concerne notamment la libéralisation du marché postal, mais ne porte pas sur la diminution de la fréquence de distribution du courrier. (Belga)