Le record de fréquentation de la grand-messe du monde agricole remonte à 2012, année d'inauguration du bâtiment amiral LEC (Libramont exhibition & congress), avec 219.328 visiteurs.

La journée de vendredi, passée sous un soleil de plomb, a attiré moins de monde que d'habitude. Quarante-cinq interventions médicales ont été enregistrées ce jour, ce "qui est moins qu'un vendredi normal de Foire", souligne Natacha Perat, manager de la Foire. "Les mesures que l'on a mises en oeuvre ont bien fonctionné. Il n'y a pas eu d'évacuation ni de problèmes graves."

La journée de lundi, traditionnellement prisée par les professionnels, est par contre qualifiée de quasi "historique".

"Les exposants sont très contents. C'est une année record au niveau de la qualité du visitorat. Nous avons vu des gens sereins et optimistes", commente Natacha Perat, manager de la Foire de Libramont.

Le thème choisi cette année "a terriblement bien fonctionné", se sont encore réjouis les organisateurs. "On aurait pu penser qu'il s'agissait d'un thème clivant mais il a en fait été très fédérateur. Cela a permis d'implémenter des solutions dans les stands. Tout le monde s'est approprié cette thématique", poursuit Mme Perat.

Le thème a fait écho au concept d'agriculture urbaine. Plusieurs voix se sont exprimées durant les quatre jours de Libramont pour souligner la complémentarité entre l'agriculture classique et l'agriculture urbaine, cette dernière étant présentée comme une ambassadrice de l'agriculture en général et une occasion unique de renouer le fil de la confiance entre les producteurs et les consommateurs. Dès l'ouverture de la Foire, son président, Jean-François Piérard, avait lancé à l'adresse des agriculteurs urbains que "la Foire de Libramont est aussi votre Foire".

Le thème a également inspiré la Région de Bruxelles-Capitale, qui était officiellement représentée cette année à Libramont avec un stand, une première, et sa ministre de l'Environnement (également en charge de l'Agriculture), Céline Fremault.

Cette édition 2018 a aussi été marquée par la visite du Premier ministre Charles Michel qui s'est rendu à Libramont samedi, en famille.

La Foire de Libramont version 2018 n'est pas encore tout à fait terminée puisqu'une "Journée de l'herbe" est encore prévue ce mardi à Bras, à quelques kilomètres du champ de foire.

La prochaine édition de l'évènement ardennais, la 85e, se déroulera du 26 au 29 juillet 2019. Année impaire oblige, deux journées de démonstrations forestières seront organisées les 30 et 31 juillet à Bertrix. Le thème 2019 devrait être en lien avec la filière bois.

Le record de fréquentation de la grand-messe du monde agricole remonte à 2012, année d'inauguration du bâtiment amiral LEC (Libramont exhibition & congress), avec 219.328 visiteurs. La journée de vendredi, passée sous un soleil de plomb, a attiré moins de monde que d'habitude. Quarante-cinq interventions médicales ont été enregistrées ce jour, ce "qui est moins qu'un vendredi normal de Foire", souligne Natacha Perat, manager de la Foire. "Les mesures que l'on a mises en oeuvre ont bien fonctionné. Il n'y a pas eu d'évacuation ni de problèmes graves." La journée de lundi, traditionnellement prisée par les professionnels, est par contre qualifiée de quasi "historique". "Les exposants sont très contents. C'est une année record au niveau de la qualité du visitorat. Nous avons vu des gens sereins et optimistes", commente Natacha Perat, manager de la Foire de Libramont. Le thème choisi cette année "a terriblement bien fonctionné", se sont encore réjouis les organisateurs. "On aurait pu penser qu'il s'agissait d'un thème clivant mais il a en fait été très fédérateur. Cela a permis d'implémenter des solutions dans les stands. Tout le monde s'est approprié cette thématique", poursuit Mme Perat. Le thème a fait écho au concept d'agriculture urbaine. Plusieurs voix se sont exprimées durant les quatre jours de Libramont pour souligner la complémentarité entre l'agriculture classique et l'agriculture urbaine, cette dernière étant présentée comme une ambassadrice de l'agriculture en général et une occasion unique de renouer le fil de la confiance entre les producteurs et les consommateurs. Dès l'ouverture de la Foire, son président, Jean-François Piérard, avait lancé à l'adresse des agriculteurs urbains que "la Foire de Libramont est aussi votre Foire". Le thème a également inspiré la Région de Bruxelles-Capitale, qui était officiellement représentée cette année à Libramont avec un stand, une première, et sa ministre de l'Environnement (également en charge de l'Agriculture), Céline Fremault. Cette édition 2018 a aussi été marquée par la visite du Premier ministre Charles Michel qui s'est rendu à Libramont samedi, en famille. La Foire de Libramont version 2018 n'est pas encore tout à fait terminée puisqu'une "Journée de l'herbe" est encore prévue ce mardi à Bras, à quelques kilomètres du champ de foire. La prochaine édition de l'évènement ardennais, la 85e, se déroulera du 26 au 29 juillet 2019. Année impaire oblige, deux journées de démonstrations forestières seront organisées les 30 et 31 juillet à Bertrix. Le thème 2019 devrait être en lien avec la filière bois.