"La Dominique a mis en ?uvre ses engagements et a répondu aux préoccupations de l'UE en ce qui concerne l'échange automatique de renseignements financiers", a indiqué le Conseil, qui rassemble les Etats membres, dans un communiqué. Plus précisément, l'Etat insulaire des Caraïbes a pris les mesures nécessaires pour signer et ratifier la "convention multilatérale de l'OCDE concernant l'assistance administrative mutuelle", ce qui garantit son retrait de la liste de l'UE des pays et territoires non coopératifs. Cette liste, désormais réduite à 11 territoires, avait été établie en décembre 2017 à la suite de plusieurs scandales, dont les Panama Papers et les LuxLeaks, qui ont poussé l'UE à faire davantage pour lutter contre l'évasion fiscale des multinationales et des riches. Les Samoa américaines, le Belize, les Fidji, Guam, les Îles Marshall, Oman, le Samoa, Trinité-et-Tobago, les Émirats arabes unis, les Îles Vierges américaines et le Vanuatu sont toujours sur la liste noire. (Belga)