"Nous devrions être ouverts à une longue prolongation si le Royaume-Uni souhaite repenser sa stratégie sur le Brexit, ce qui signifie bien sûr la participation du Royaume-Uni aux élections", a-t-il expliqué. "Vous ne pouvez pas trahir (...) la majorité croissante des (Britanniques) qui veulent rester dans l'Union européenne", a-t-il lancé aux députés qui pourraient juger cette situation "gênante". (Belga)

"Nous devrions être ouverts à une longue prolongation si le Royaume-Uni souhaite repenser sa stratégie sur le Brexit, ce qui signifie bien sûr la participation du Royaume-Uni aux élections", a-t-il expliqué. "Vous ne pouvez pas trahir (...) la majorité croissante des (Britanniques) qui veulent rester dans l'Union européenne", a-t-il lancé aux députés qui pourraient juger cette situation "gênante". (Belga)