La voie de chemin de fer emprunte le pont reliant la péninsule de Taman, dans le sud de la Russie, à celle de Kertch, en Crimée. Ce pont de 19 km était déjà ouvert au trafic routier, mais il a fallu quatre ans de travaux pour que les trains y aient également accès. Lundi, Vladimir Poutine avait inauguré la première traversée ferroviaire dans la cabine d'une locomotive au côté du conducteur. Le train qui est arrivé dans la nuit de mardi à mercredi en Crimée compte 17 wagons pour une capacité de 600 passagers. Il a relié Saint-Pétersbourg à Sébastopol en 43,5 heures. Une liaison quotidienne est également prévue entre Moscou et Simféropol, capitale de la Crimée, un trajet d'environ 33 heures. Alors que la Russie entend renforcer ses liens avec la Crimée, l'Union europénne a dénoncé "une nouvelle violation de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de l'Ukraine par la Russie". La Russie a annexé la péninsule ukrainienne de Crimée en mars 2014, après un référendum dénoncé par Kiev et les Occidentaux. Cette annexion a généré un conflit armé toujours en cours entre les forces ukrainiennes et les séparatistes prorusses, qui a fait plus de 13.000 morts. (Belga)

La voie de chemin de fer emprunte le pont reliant la péninsule de Taman, dans le sud de la Russie, à celle de Kertch, en Crimée. Ce pont de 19 km était déjà ouvert au trafic routier, mais il a fallu quatre ans de travaux pour que les trains y aient également accès. Lundi, Vladimir Poutine avait inauguré la première traversée ferroviaire dans la cabine d'une locomotive au côté du conducteur. Le train qui est arrivé dans la nuit de mardi à mercredi en Crimée compte 17 wagons pour une capacité de 600 passagers. Il a relié Saint-Pétersbourg à Sébastopol en 43,5 heures. Une liaison quotidienne est également prévue entre Moscou et Simféropol, capitale de la Crimée, un trajet d'environ 33 heures. Alors que la Russie entend renforcer ses liens avec la Crimée, l'Union europénne a dénoncé "une nouvelle violation de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de l'Ukraine par la Russie". La Russie a annexé la péninsule ukrainienne de Crimée en mars 2014, après un référendum dénoncé par Kiev et les Occidentaux. Cette annexion a généré un conflit armé toujours en cours entre les forces ukrainiennes et les séparatistes prorusses, qui a fait plus de 13.000 morts. (Belga)