Le vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans, en charge du Green Deal européen, a indiqué lundi, lors d'un briefing, que l'UE allait rejoindre cette coalition des pays qui défendent une ambition climatique élevée à la COP26. "Je peux confirmer que nous venons de finaliser nos procédures internes pour permettre à l'Union européenne de rejoindre la déclaration de la High Ambition Coalition pour cette COP", a déclaré M. Timmermans. Ce ralliement européen a été notamment rendu possible par le feu vert de la Belgique, auquel la Flandre ne s'est pas opposée. Pour autant, la Belgique elle-même n'a pas signé la déclaration et ne le fera pas, a priori à la COP26, car la Flandre, dans ce cas, s'y oppose toujours. La "High Ambition Coalition" regroupe depuis plusieurs conférences climat de l'Onu une série de pays qui se veulent à la pointe du combat contre les changements climatiques et militent pour contenir le réchauffement mondial à maximum 1,5°C. Dans sa dernière déclaration, publiée en début de COP26, l'alliance prône entre autres une division par deux des émissions globales de CO2 d'ici 2030. Le texte a été signé par une quarantaine de pays, en majorité de petits États insulaires et des pays du Sud, mais aussi par les États-Unis, le Canada et plusieurs pays européens comme la Norvège, la Suisse, l'Allemagne, la France ou l'Italie. (Belga)

Le vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans, en charge du Green Deal européen, a indiqué lundi, lors d'un briefing, que l'UE allait rejoindre cette coalition des pays qui défendent une ambition climatique élevée à la COP26. "Je peux confirmer que nous venons de finaliser nos procédures internes pour permettre à l'Union européenne de rejoindre la déclaration de la High Ambition Coalition pour cette COP", a déclaré M. Timmermans. Ce ralliement européen a été notamment rendu possible par le feu vert de la Belgique, auquel la Flandre ne s'est pas opposée. Pour autant, la Belgique elle-même n'a pas signé la déclaration et ne le fera pas, a priori à la COP26, car la Flandre, dans ce cas, s'y oppose toujours. La "High Ambition Coalition" regroupe depuis plusieurs conférences climat de l'Onu une série de pays qui se veulent à la pointe du combat contre les changements climatiques et militent pour contenir le réchauffement mondial à maximum 1,5°C. Dans sa dernière déclaration, publiée en début de COP26, l'alliance prône entre autres une division par deux des émissions globales de CO2 d'ici 2030. Le texte a été signé par une quarantaine de pays, en majorité de petits États insulaires et des pays du Sud, mais aussi par les États-Unis, le Canada et plusieurs pays européens comme la Norvège, la Suisse, l'Allemagne, la France ou l'Italie. (Belga)