Des toitures ont été emportées et des arbres arrachés par le vent. "L'impact a été de catégorie 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson", soit avec des vents maximums compris entre 210 et 249 km/h, a indiqué Marcio Baca, le directeur de l'institut nicaraguayen d'Etudes territoriales (Ineter). (Belga)

Des toitures ont été emportées et des arbres arrachés par le vent. "L'impact a été de catégorie 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson", soit avec des vents maximums compris entre 210 et 249 km/h, a indiqué Marcio Baca, le directeur de l'institut nicaraguayen d'Etudes territoriales (Ineter). (Belga)