Elsa, qui devrait ensuite se diriger vers la Floride, était devenu vendredi le premier ouragan de la saison dans l'Atlantique, quand il avait été classé de catégorie un (sur cinq) sur l'échelle de Saffir-Simpson. Mais ses rafales de vent ne devraient finalement pas dépasser 110 km/h, selon le Centre national des ouragans (NHC) américain, et devraient continuer à faiblir dimanche. Le sud d'Haïti restait en état d'alerte et se préparait à l'arrivée "de fortes rafales de vent", d'"inondations sévères" et "de coulées de boue", selon la protection civile haïtienne. Selon les prévisions du NHC, "Elsa se rapprochera de la côte sud d'Hispaniola" (île sur laquelle se trouvent à la fois Haïti et la République dominicaine) samedi et dans la nuit, puis de la Jamaïque et de parties de l'est de Cuba dimanche. "D'ici lundi, Elsa devrait passer au-dessus du centre et de l'ouest de Cuba pour se diriger vers le détroit de Floride" et devrait se déplacer "à proximité ou sur une partie de la côte ouest de la Floride mardi", selon la même source. La tempête tropicale pourrait soulever le niveau de la mer jusqu'à 1,5 mètre au sud de Cuba, d'environ 1,2 mètre sur la côte de la République dominicaine et d'Haïti. Les autorités haïtiennes avaient relevé samedi matin le niveau d'alerte en vigilance rouge, soit le maximum, pour l'ensemble du pays. Haïti pourrait manquer de fournitures d'urgence, comme l'eau et la nourriture, les stocks de secours ayant été utilisés pour aider les milliers de personnes déplacées par les violences entre gangs. (Belga)

Elsa, qui devrait ensuite se diriger vers la Floride, était devenu vendredi le premier ouragan de la saison dans l'Atlantique, quand il avait été classé de catégorie un (sur cinq) sur l'échelle de Saffir-Simpson. Mais ses rafales de vent ne devraient finalement pas dépasser 110 km/h, selon le Centre national des ouragans (NHC) américain, et devraient continuer à faiblir dimanche. Le sud d'Haïti restait en état d'alerte et se préparait à l'arrivée "de fortes rafales de vent", d'"inondations sévères" et "de coulées de boue", selon la protection civile haïtienne. Selon les prévisions du NHC, "Elsa se rapprochera de la côte sud d'Hispaniola" (île sur laquelle se trouvent à la fois Haïti et la République dominicaine) samedi et dans la nuit, puis de la Jamaïque et de parties de l'est de Cuba dimanche. "D'ici lundi, Elsa devrait passer au-dessus du centre et de l'ouest de Cuba pour se diriger vers le détroit de Floride" et devrait se déplacer "à proximité ou sur une partie de la côte ouest de la Floride mardi", selon la même source. La tempête tropicale pourrait soulever le niveau de la mer jusqu'à 1,5 mètre au sud de Cuba, d'environ 1,2 mètre sur la côte de la République dominicaine et d'Haïti. Les autorités haïtiennes avaient relevé samedi matin le niveau d'alerte en vigilance rouge, soit le maximum, pour l'ensemble du pays. Haïti pourrait manquer de fournitures d'urgence, comme l'eau et la nourriture, les stocks de secours ayant été utilisés pour aider les milliers de personnes déplacées par les violences entre gangs. (Belga)