Fondé en 1935 sous le nom de "Grand orchestre symphonique", le Brussels Philharmonic devait faire découvrir le répertoire dit "sérieux" au peuple belge. En plus de septante ans, l'ensemble classique s'est envolé de la capitale belge vers ses grandes homologues européennes et enrichi de quelques tournées au Japon et aux États-Unis notamment. Il s'est également déployé dans l'enregistrement de musiques de films (dont l'oscarisé "The Artist"), de séries et de jeux. Il goûte à présent à un nouveau défi de la modernité: l'application pour smartphone. Développée par la société Appmiral (à qui l'on doit également les applications du festival Tomorrowland et de l'organisateur de concert Live Nation), l'app veut fournir un maximum d'informations actualisées à ses utilisateurs. Outre les changements de programme et l'annonce de nouveaux concerts diffusés en direct, "BXL phil" compile des explications, clips, articles et biographies relatives à chaque concert. L'outil, disponible en français, néerlandais et anglais, se déclinera également autour de podcasts et vidéos. Dans la série d'enregistrements "bucket list", des musiciens de l'orchestre parlent ainsi d'une ?uvre qui les a profondément marqués. Pour les petites mains dès 8 ans, les kits de bricolage "Symfomania! DIY" permettent aux enfants de découvrir le monde de la musique classique en famille ou avec leur professeur. "Dès que les salles de concert rouvriront leurs portes, le public pourra également trouver dans l'appli des infos sur les activités associées à nos concerts, comme des introductions, des ateliers et des afterparties", complète l'intendant du Brussels Philharmonic, Gunther Broucke, qui se réjouit de cette nouvelle étape franchie dans le domaine du numérique. (Belga)

Fondé en 1935 sous le nom de "Grand orchestre symphonique", le Brussels Philharmonic devait faire découvrir le répertoire dit "sérieux" au peuple belge. En plus de septante ans, l'ensemble classique s'est envolé de la capitale belge vers ses grandes homologues européennes et enrichi de quelques tournées au Japon et aux États-Unis notamment. Il s'est également déployé dans l'enregistrement de musiques de films (dont l'oscarisé "The Artist"), de séries et de jeux. Il goûte à présent à un nouveau défi de la modernité: l'application pour smartphone. Développée par la société Appmiral (à qui l'on doit également les applications du festival Tomorrowland et de l'organisateur de concert Live Nation), l'app veut fournir un maximum d'informations actualisées à ses utilisateurs. Outre les changements de programme et l'annonce de nouveaux concerts diffusés en direct, "BXL phil" compile des explications, clips, articles et biographies relatives à chaque concert. L'outil, disponible en français, néerlandais et anglais, se déclinera également autour de podcasts et vidéos. Dans la série d'enregistrements "bucket list", des musiciens de l'orchestre parlent ainsi d'une ?uvre qui les a profondément marqués. Pour les petites mains dès 8 ans, les kits de bricolage "Symfomania! DIY" permettent aux enfants de découvrir le monde de la musique classique en famille ou avec leur professeur. "Dès que les salles de concert rouvriront leurs portes, le public pourra également trouver dans l'appli des infos sur les activités associées à nos concerts, comme des introductions, des ateliers et des afterparties", complète l'intendant du Brussels Philharmonic, Gunther Broucke, qui se réjouit de cette nouvelle étape franchie dans le domaine du numérique. (Belga)