Initialement prévue vendredi, la présentation du plan avait été reportée à lundi, faute de consensus entre les partis sur les objectifs et le chiffrage de certaines mesures. Malgré ce délai, la copie remise par l'exécutif de Jan Jambon (N-VA) déplaît fortement aux socialistes flamands. La revue à la baisse, prétendument temporaire, de l'objectif de réduction des émissions de CO2 à 32,6% à l'horizon 2030 est en ligne de mire. "Une réduction temporaire d'un objectif, ça n'existe pas. Les coûts seront tout simplement répercutés", estime M. Tobback. Selon lui, même revue à la baisse, l'ambition flamande ne peut pas être atteinte grâce aux mesures annoncées ce lundi. "La limitation de la vitesse à 100 km/heure sur le ring de Bruxelles est absurde. Je pense qu'on peut uniquement rouler à cette allure un maximum de deux heures par jour", ironise-t-il. Le socialiste ne croit pas plus dans les prêts à taux 0 proposés pour les nouveaux propriétaires qui rénoveraient leur bien. Du côté de Groen, l'enthousiasme n'est pas non plus de mise. "Une ambition insoutenablement basse", dénonce la présidente des Verts, Meyrem Almaci. Le chef de groupe écologiste au parlement flamand, Björn Rzoska, parle lui d'un plan "entièrement insuffisant", rappelant au passage les objectifs plus ambitieux décidés par les régions bruxelloise et wallonne. A ses yeux, le gouvernement flamand ne prend tout simplement pas ses responsabilités. (Belga)

Initialement prévue vendredi, la présentation du plan avait été reportée à lundi, faute de consensus entre les partis sur les objectifs et le chiffrage de certaines mesures. Malgré ce délai, la copie remise par l'exécutif de Jan Jambon (N-VA) déplaît fortement aux socialistes flamands. La revue à la baisse, prétendument temporaire, de l'objectif de réduction des émissions de CO2 à 32,6% à l'horizon 2030 est en ligne de mire. "Une réduction temporaire d'un objectif, ça n'existe pas. Les coûts seront tout simplement répercutés", estime M. Tobback. Selon lui, même revue à la baisse, l'ambition flamande ne peut pas être atteinte grâce aux mesures annoncées ce lundi. "La limitation de la vitesse à 100 km/heure sur le ring de Bruxelles est absurde. Je pense qu'on peut uniquement rouler à cette allure un maximum de deux heures par jour", ironise-t-il. Le socialiste ne croit pas plus dans les prêts à taux 0 proposés pour les nouveaux propriétaires qui rénoveraient leur bien. Du côté de Groen, l'enthousiasme n'est pas non plus de mise. "Une ambition insoutenablement basse", dénonce la présidente des Verts, Meyrem Almaci. Le chef de groupe écologiste au parlement flamand, Björn Rzoska, parle lui d'un plan "entièrement insuffisant", rappelant au passage les objectifs plus ambitieux décidés par les régions bruxelloise et wallonne. A ses yeux, le gouvernement flamand ne prend tout simplement pas ses responsabilités. (Belga)