La cause de cette allergie est inconnue, mais selon son porte-parole, ce n'est pas la première que l'opposant connaît pareils déboires. Plus tôt cette semaine, Navalny avait été arrêté par la police et condamné à 30 jours de prison par un tribunal pour avoir appelé à une manifestation non-autorisée. Malgré sa condamnation, l'opposant avait invité la population à manifester samedi. Une action qui a débouché sur quelque de 1.400 arrestations et des violences policières. (Belga)