La campagne 2021 de Cap48, initiative de la RTBF de soutien aux associations pour les personnes handicapées, était consacrée au thème "Aller de l'avant", après un an et demi de pandémie de coronavirus et des intempéries rarement égalées en juillet dernier en Belgique. La soirée de clôture de l'opération était parrainée par l'humoriste français Elie Semoun qui a présenté l''émission avec Jean-Louis Lahaye.

L'administrateur général de la RTBF, Jean-Paul Philippot, a remercié pour la générosité des donateurs. "C'est un témoignage de solidarité qui va nous booster tout au long de cette année, une année compliquée", a-t-il confié en clôture de l'évènement.

Cette année, les grands axes de financement seront la prévention du handicap - via un projet de recherche médical en cours depuis 9 ans -, la lutte pour l'inclusion, l'aide à la jeunesse (45.000 enfants concernés avec leur famille), l'intégration de l'enfant handicapé à l'école et le sport comme biais pour la récupération physique et le bien-être mental qu'il procure.

L'année dernière, l'opération avait récolté 6,7 millions d'euros de dons qui avaient permis de financer 135 projets dans les secteurs du handicap et de l'aide à la jeunesse.

La campagne 2021 de Cap48, initiative de la RTBF de soutien aux associations pour les personnes handicapées, était consacrée au thème "Aller de l'avant", après un an et demi de pandémie de coronavirus et des intempéries rarement égalées en juillet dernier en Belgique. La soirée de clôture de l'opération était parrainée par l'humoriste français Elie Semoun qui a présenté l''émission avec Jean-Louis Lahaye. L'administrateur général de la RTBF, Jean-Paul Philippot, a remercié pour la générosité des donateurs. "C'est un témoignage de solidarité qui va nous booster tout au long de cette année, une année compliquée", a-t-il confié en clôture de l'évènement. Cette année, les grands axes de financement seront la prévention du handicap - via un projet de recherche médical en cours depuis 9 ans -, la lutte pour l'inclusion, l'aide à la jeunesse (45.000 enfants concernés avec leur famille), l'intégration de l'enfant handicapé à l'école et le sport comme biais pour la récupération physique et le bien-être mental qu'il procure. L'année dernière, l'opération avait récolté 6,7 millions d'euros de dons qui avaient permis de financer 135 projets dans les secteurs du handicap et de l'aide à la jeunesse.