"C'est une décision difficile mais maintenir le scrutin l'aurait été également. Certains de nos membres auraient sans aucun doute préféré une autre décision. Nous le comprenons et le respectons. Mais nous comptons néanmoins sur la compréhension de tous. De nombreux membres et candidats de notre parti sont complètement absorbés par la lutte contre le virus. Toute notre attention doit aujourd'hui se porter sur cela", a justifié le parti. Jeudi matin, les jeunes Open Vld, entre autres, avaient contesté un éventuel report de l'élection. Cette dernière était initialement prévue samedi prochain. Elle devait déterminer qui de Els Ampe, Egbert Lachaert, Stefaan Nuytten ou Bart Tommelein succédera à Gwendolyn Rutten à la tête des libéraux flamands. (Belga)

"C'est une décision difficile mais maintenir le scrutin l'aurait été également. Certains de nos membres auraient sans aucun doute préféré une autre décision. Nous le comprenons et le respectons. Mais nous comptons néanmoins sur la compréhension de tous. De nombreux membres et candidats de notre parti sont complètement absorbés par la lutte contre le virus. Toute notre attention doit aujourd'hui se porter sur cela", a justifié le parti. Jeudi matin, les jeunes Open Vld, entre autres, avaient contesté un éventuel report de l'élection. Cette dernière était initialement prévue samedi prochain. Elle devait déterminer qui de Els Ampe, Egbert Lachaert, Stefaan Nuytten ou Bart Tommelein succédera à Gwendolyn Rutten à la tête des libéraux flamands. (Belga)