"Le feu est au vert" pour le début des négociations, a indiqué la vice-ministre-présidente sortante du gouvernement flamand, Hilde Crevits, au nom du parti social-chrétien.

"Nous voulons donner toutes ses chances à cette formation et nous nous abstenons dès lors de tout autre commentaire", a indiqué le parti libéral flamand dans un bref communiqué. L'Open Vld ajoute avoir mené au cours des dernières semaines des discussions "constructives" avec M. De Wever.

La mission de formation reviendra à l'ex-vice-Premier ministre fédéral Jan Jambon, désigné lundi à l'unanimité par le bureau de la N-VA comme candidat ministre-président pour prendre la tête d'une éventuelle coalition suédoise réunissant, outre les nationalistes, les libéraux de l'Open Vld et les sociaux-chrétiens du CD&V.