Pour le vice-président de la N-VA Lorin Parys, pareils propos de M. Somers sont "incompréhensibles". La N-VA se demande d'ailleurs si ceux-ci jouissent d'un vrai soutien au sein de l'Open Vld. Interrogé dimanche à la mi-journée par VTM, M. Somers avait estimé avec virulence qu'il est à présent clair que la N-VA ne souhaite nullement participer à un exécutif fédéral, semblant ainsi préconiser par élimination à la mise sur pied d'une majorité arc-en-ciel (socialistes, libéraux et écologistes), complétée par le CD&V Dans la Libre de samedi, la ministre libérale flamande Maggie De Block n'excluait d'ailleurs pas non plus la mise sur pied d'un arc-en-ciel au niveau fédéral. Pour Lorin Parys, ces déclarations successives d'éminences Vld sont clairement "orchestrées". La semaine dernière, M. Parys avait déjà dit ne pas pouvoir croire que les libéraux flamands s'associeraient au PS ainsi qu'aux écologistes. "Si l'Open Vld dit non à un arc-en-ciel, Magnette ne pourra alors que choisir pour une alliance avec les libéraux et la N-VA", analyse M. Parys. "Notre intention est de calquer l'accord de majorité fédéral sur le flamand et mettre le cap sur le modèle des pays du nord de l'Europe. Somers, par ses déclarations, donne aujourd'hui de l'élan à Magnette et aux francophones pour nous amener vers le modèle des pays du sud de l'Eruope. Les propositions de Magnette ne sont pas bonnes pour les Flamands. Ils veulent ouvrir le robinet des dépenses et de l'endettement". Pour le vice-président de la N-VA, il est dès lors important que tous les partis "jouent la même partition dans l'intérêt des Flamands. J'espère que nous pourrons à nouveau négocier demain avec l'Open Vld sur un accord de majorité fédéral dans le droit fil de celui conclu pour la Flandre", conclut M. Parys. (Belga)

Pour le vice-président de la N-VA Lorin Parys, pareils propos de M. Somers sont "incompréhensibles". La N-VA se demande d'ailleurs si ceux-ci jouissent d'un vrai soutien au sein de l'Open Vld. Interrogé dimanche à la mi-journée par VTM, M. Somers avait estimé avec virulence qu'il est à présent clair que la N-VA ne souhaite nullement participer à un exécutif fédéral, semblant ainsi préconiser par élimination à la mise sur pied d'une majorité arc-en-ciel (socialistes, libéraux et écologistes), complétée par le CD&V Dans la Libre de samedi, la ministre libérale flamande Maggie De Block n'excluait d'ailleurs pas non plus la mise sur pied d'un arc-en-ciel au niveau fédéral. Pour Lorin Parys, ces déclarations successives d'éminences Vld sont clairement "orchestrées". La semaine dernière, M. Parys avait déjà dit ne pas pouvoir croire que les libéraux flamands s'associeraient au PS ainsi qu'aux écologistes. "Si l'Open Vld dit non à un arc-en-ciel, Magnette ne pourra alors que choisir pour une alliance avec les libéraux et la N-VA", analyse M. Parys. "Notre intention est de calquer l'accord de majorité fédéral sur le flamand et mettre le cap sur le modèle des pays du nord de l'Europe. Somers, par ses déclarations, donne aujourd'hui de l'élan à Magnette et aux francophones pour nous amener vers le modèle des pays du sud de l'Eruope. Les propositions de Magnette ne sont pas bonnes pour les Flamands. Ils veulent ouvrir le robinet des dépenses et de l'endettement". Pour le vice-président de la N-VA, il est dès lors important que tous les partis "jouent la même partition dans l'intérêt des Flamands. J'espère que nous pourrons à nouveau négocier demain avec l'Open Vld sur un accord de majorité fédéral dans le droit fil de celui conclu pour la Flandre", conclut M. Parys. (Belga)