Le bronze ("Flight in Mind") était un symbole et un point de rencontre bien connu du hall des départs de l'aéroport. "En accord avec monsieur Strebelle, nous avons décidé de ne pas restaurer l'oeuvre d'art", explique Florence Muls, porte-parole de l'aéroport. "Elle gardera les stigmates de l'attentat". L'oeuvre sera changée de place. L'idée est d'en faire usage dans le cadre d'un lieu de commémoration des victimes. La forme exacte que prendra ce lieu et la place qui occupera "Flight in Mind" doivent encore faire l'objet d'une décision. (Belga)