La plateforme est baptisée Weather Observations Website Belgium (WOW-BE, wow.meteo.be) et a été élaborée en collaboration avec les instituts de météo britannique et néerlandais ainsi que la Fédération des professeurs de géographie. Initialement lancé en Grande-Bretagne, le réseau compte quelque 10.500 stations dans le monde. L'IRM s'adresse avant tout aux particuliers et aux écoles, dans un intérêt éducatif. Les utilisateurs doivent se munir d'une station météo automatique compatible avec le logiciel qui envoie les données mesurées à WOW-BE. Une vingtaine de stations étaient connectées en Belgique, vendredi après-midi. Avec ce projet, l'IRM souhaite "renforcer le lien qui l'unit avec toutes les personnes ayant un intérêt pour la météo et le climat, et de ce fait, relancer l'intérêt de la population envers ces domaines de recherche, et en particulier, des plus jeunes", comme il l'indique sur son site. (Belga)

La plateforme est baptisée Weather Observations Website Belgium (WOW-BE, wow.meteo.be) et a été élaborée en collaboration avec les instituts de météo britannique et néerlandais ainsi que la Fédération des professeurs de géographie. Initialement lancé en Grande-Bretagne, le réseau compte quelque 10.500 stations dans le monde. L'IRM s'adresse avant tout aux particuliers et aux écoles, dans un intérêt éducatif. Les utilisateurs doivent se munir d'une station météo automatique compatible avec le logiciel qui envoie les données mesurées à WOW-BE. Une vingtaine de stations étaient connectées en Belgique, vendredi après-midi. Avec ce projet, l'IRM souhaite "renforcer le lien qui l'unit avec toutes les personnes ayant un intérêt pour la météo et le climat, et de ce fait, relancer l'intérêt de la population envers ces domaines de recherche, et en particulier, des plus jeunes", comme il l'indique sur son site. (Belga)