"Les déclarations hostiles et menaçantes du président américain sont absolument inacceptables et violent les lois internationales", a déclaré dimanche le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Abbas Araghchi au diplomate suisse, selon l'agence de presse Isna. M. Araghchi a comparé le fait que Trump vise des sites importants pour la culture iranienne avec les méthodes des milices terroristes mongoles et islamistes, ce qui implique, selon lui, une déclaration de guerre évidente. L'Iran ne se laissera pas intimider par les Etats-Unis, a ajouté M. Araghchi. La République répondra de manière conséquente à chaque agression américaine. Le président américain Donald Trump a averti samedi Téhéran que les Etats-Unis ont identifié 52 sites en Iran et les frapperont "très rapidement et très durement" si la République islamique attaque du personnel ou des objectifs américains. Il s'agit de sites iraniens "de très haut niveau et très importants pour l'Iran et pour la culture iranienne", a précisé M. Trump dans un tweet. "Les Etats-Unis ne veulent plus de menaces!", a-t-il prévenu. Soleimani, commandant de la Force Qods, branche des Gardiens de la Révolution iraniens chargée des opérations extérieures de l'Iran et architecte de la stratégie iranienne au Moyen-Orient, a été tué vendredi par une frappe aérienne américaine devant l'aéroport international de Bagdad. (Belga)

"Les déclarations hostiles et menaçantes du président américain sont absolument inacceptables et violent les lois internationales", a déclaré dimanche le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Abbas Araghchi au diplomate suisse, selon l'agence de presse Isna. M. Araghchi a comparé le fait que Trump vise des sites importants pour la culture iranienne avec les méthodes des milices terroristes mongoles et islamistes, ce qui implique, selon lui, une déclaration de guerre évidente. L'Iran ne se laissera pas intimider par les Etats-Unis, a ajouté M. Araghchi. La République répondra de manière conséquente à chaque agression américaine. Le président américain Donald Trump a averti samedi Téhéran que les Etats-Unis ont identifié 52 sites en Iran et les frapperont "très rapidement et très durement" si la République islamique attaque du personnel ou des objectifs américains. Il s'agit de sites iraniens "de très haut niveau et très importants pour l'Iran et pour la culture iranienne", a précisé M. Trump dans un tweet. "Les Etats-Unis ne veulent plus de menaces!", a-t-il prévenu. Soleimani, commandant de la Force Qods, branche des Gardiens de la Révolution iraniens chargée des opérations extérieures de l'Iran et architecte de la stratégie iranienne au Moyen-Orient, a été tué vendredi par une frappe aérienne américaine devant l'aéroport international de Bagdad. (Belga)