Dans la nuit de jeudi à vendredi, le ministre des Affaires étrangères adjoint Abbas Araghchi a "protesté énergiquement" par téléphone auprès de l'ambassadeur de Suisse à Téhéran (qui représente les intérêts américains) après cet incident et lui a dit qu'"il y avait des preuves 'irréfutables' de ce que le drone avait violé l'espace aérien iranien", indique le communiqué. "Des débris du drone ont même été retrouvés dans les eaux territoriales de l'Iran", a déclaré M. Araghchi à son interlocuteur, Markus Leitner, au cours de "cet appel téléphonique d'urgence", selon le texte. Le ministre des Affaires étrangères adjoint aurait affirmé que ce "n'est pas la première fois que les Américains" violent ainsi le territoire iranien, exhortant les forces américaines à respecter les frontières. Le diplomate iranien a répété que l'Iran "ne cherche pas la guerre" et a mis en garde "les forces américaines contre toute mesure inconsidérée dans la région". Selon le communiqué, M. Leitner, qui s'est engagé à "transmettre immédiatement" le message iranien au gouvernement américain, a été "invité à se rendre vendredi matin au ministère des Affaires étrangères pour recevoir plus de détails sur l'incident". (Belga)

Dans la nuit de jeudi à vendredi, le ministre des Affaires étrangères adjoint Abbas Araghchi a "protesté énergiquement" par téléphone auprès de l'ambassadeur de Suisse à Téhéran (qui représente les intérêts américains) après cet incident et lui a dit qu'"il y avait des preuves 'irréfutables' de ce que le drone avait violé l'espace aérien iranien", indique le communiqué. "Des débris du drone ont même été retrouvés dans les eaux territoriales de l'Iran", a déclaré M. Araghchi à son interlocuteur, Markus Leitner, au cours de "cet appel téléphonique d'urgence", selon le texte. Le ministre des Affaires étrangères adjoint aurait affirmé que ce "n'est pas la première fois que les Américains" violent ainsi le territoire iranien, exhortant les forces américaines à respecter les frontières. Le diplomate iranien a répété que l'Iran "ne cherche pas la guerre" et a mis en garde "les forces américaines contre toute mesure inconsidérée dans la région". Selon le communiqué, M. Leitner, qui s'est engagé à "transmettre immédiatement" le message iranien au gouvernement américain, a été "invité à se rendre vendredi matin au ministère des Affaires étrangères pour recevoir plus de détails sur l'incident". (Belga)