Impossible donc de déterminer la commune de leur résidence de fait. Ces personnes se retrouvent remballées d'un CPAS à l'autre. " Leur ...

Impossible donc de déterminer la commune de leur résidence de fait. Ces personnes se retrouvent remballées d'un CPAS à l'autre. " Leur droit à l'intégration sociale est bafoué ! " s'insurge la députée Nahima Lanjri (CD&V). Le ministre sortant de l'Intégration sociale, Denis Ducarme (MR), se dit conscient du problème et prêt à l'adaptation de la réglementation. " Il pourrait être intéressant d'adapter la circulaire sur l'"adresse de référence" qui clarifie la prise en charge par les CPAS des personnes sans abri. " Et de renvoyer la députée CD&V au ministre sortant de la Sécurité, Pieter De Crem (CD&V, également), " qui n'est pas très sensible à la question. " M. La.