Le député Georges Dallemagne (CDH, photo) dénonce l'infortune de ces milliers d'" Américains accidentels " : refus d'ouverture ou fermeture de comptes bancaires, de prêt ou d'épargne-pensio...