"Je pense qu'au delà de difficultés qui sont réelles, un vrai dialogue a commencé à se construire", a déclaré lundi M. Magnette lors d'une conférence de presse à la Chambre. Les échanges des douze derniers jours ont permis d'identifier six objectifs prioritaires, mais aussi de mieux comprendre "les positions des uns et des autres", a-t-il poursuivi. D'après lui, un certain nombre de consensus ont notamment été dégagés sur les moyens de parvenir à un relèvement du taux d'emploi, tout comme sur la nécessité de relever les pensions les plus basses. Le chapitre sur la sécurité et la justice a lui aussi vu émerger un "très large consensus sur les constats" et laisser entrevoir des possibilités d'avancer sur les moyens d'aboutir . M. Magnette, qui fera rapport au Roi lundi prochain, n'a pas exclu que sa mission soit à nouveau prolongée. Refusant cette fois de donner une évaluation chiffrée de ses chances de succès, le socialiste francophone a choisi de citer l'ancien Premier ministre britannique Winston Churchill, selon lequel "un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l'opportunité dans chaque difficulté". (Belga)

"Je pense qu'au delà de difficultés qui sont réelles, un vrai dialogue a commencé à se construire", a déclaré lundi M. Magnette lors d'une conférence de presse à la Chambre. Les échanges des douze derniers jours ont permis d'identifier six objectifs prioritaires, mais aussi de mieux comprendre "les positions des uns et des autres", a-t-il poursuivi. D'après lui, un certain nombre de consensus ont notamment été dégagés sur les moyens de parvenir à un relèvement du taux d'emploi, tout comme sur la nécessité de relever les pensions les plus basses. Le chapitre sur la sécurité et la justice a lui aussi vu émerger un "très large consensus sur les constats" et laisser entrevoir des possibilités d'avancer sur les moyens d'aboutir . M. Magnette, qui fera rapport au Roi lundi prochain, n'a pas exclu que sa mission soit à nouveau prolongée. Refusant cette fois de donner une évaluation chiffrée de ses chances de succès, le socialiste francophone a choisi de citer l'ancien Premier ministre britannique Winston Churchill, selon lequel "un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l'opportunité dans chaque difficulté". (Belga)