Le Covid-19 a fait 3.754 morts au cours des dernières 24 heures, selon le ministère indien de la Santé. Là aussi on note une baisse, après un chiffre de 4.000 décès par jour pendant deux jours consécutifs. Le bilan global des morts enregistrés jusqu'ici s'élève désormais à 246.116 personnes. Les nouvelles infections comptabilisées ont porté leur nombre total à plus de 22,6 millions. Les données officielles ont montré que 1.474.606 échantillons ont été testés dimanche, près de 400.000 échantillons de moins que les 1.865.428 et 1.808.344 échantillons testés les jours précédents. Après avoir déclenché une crise des soins de santé dans les principaux centres urbains de l'Inde, New Delhi et Mumbai, la flambée des infections dans les régions rurales et les villes comme le centre de technologie de l'information de Bengaluru, a posé un nouveau défi aux autorités. Les hôpitaux ont signalé des pénuries de lits et d'oxygène médical alors que les patients affluaient. Les experts médicaux disent que la vaccination de masse est la seule solution à la crise du Covid-19 en Inde, mais la campagne de vaccination qui a commencé en janvier a échoué. Près de 180 millions de doses ont été administrées à ce jour. Le rythme s'est ralenti, malgré l'extension de la campagne de vaccination à tous les adultes de plus de 18 ans depuis le 1er mai. (Belga)

Le Covid-19 a fait 3.754 morts au cours des dernières 24 heures, selon le ministère indien de la Santé. Là aussi on note une baisse, après un chiffre de 4.000 décès par jour pendant deux jours consécutifs. Le bilan global des morts enregistrés jusqu'ici s'élève désormais à 246.116 personnes. Les nouvelles infections comptabilisées ont porté leur nombre total à plus de 22,6 millions. Les données officielles ont montré que 1.474.606 échantillons ont été testés dimanche, près de 400.000 échantillons de moins que les 1.865.428 et 1.808.344 échantillons testés les jours précédents. Après avoir déclenché une crise des soins de santé dans les principaux centres urbains de l'Inde, New Delhi et Mumbai, la flambée des infections dans les régions rurales et les villes comme le centre de technologie de l'information de Bengaluru, a posé un nouveau défi aux autorités. Les hôpitaux ont signalé des pénuries de lits et d'oxygène médical alors que les patients affluaient. Les experts médicaux disent que la vaccination de masse est la seule solution à la crise du Covid-19 en Inde, mais la campagne de vaccination qui a commencé en janvier a échoué. Près de 180 millions de doses ont été administrées à ce jour. Le rythme s'est ralenti, malgré l'extension de la campagne de vaccination à tous les adultes de plus de 18 ans depuis le 1er mai. (Belga)