Lors de récits contradictoires, les autorités pakistanaises avaient laissé entendre avoir arrêté un pilote indien au sol, en emmenant un autre à l'hôpital. Au lendemain d'une opération présentée mardi par New Delhi comme une "frappe préventive" contre un camp islamiste au Pakistan, l'armée de l'air pakistanaise a "visé des installations militaires" au Cachemire indien mais "les tentatives du Pakistan ont été déjouées avec succès", a déclaré Raveesh Kumar, porte-parole du ministère des Affaires étrangères indien, lors d'un point presse à New Delhi. Dans le duel aérien, "un avion de chasse de l'armée de l'air du Pakistan a été abattu par un Mig-21 Bison de l'armée de l'air d'Inde", a-t-il dit. "L'avion pakistanais a été vu par les troupes au sol tombant du ciel du côté pakistanais. Dans cet affrontement, nous avons malheureusement perdu un Mig-21. Le pilote est disparu au combat. Le Pakistan clame qu'il le détient", a-t-il poursuivi, indiquant que cette dernière information était en cours de vérification. Mercredi matin, le Pakistan a annoncé avoir mené des "frappes" au Cachemire contre des cibles "non militaires". (Belga)

Lors de récits contradictoires, les autorités pakistanaises avaient laissé entendre avoir arrêté un pilote indien au sol, en emmenant un autre à l'hôpital. Au lendemain d'une opération présentée mardi par New Delhi comme une "frappe préventive" contre un camp islamiste au Pakistan, l'armée de l'air pakistanaise a "visé des installations militaires" au Cachemire indien mais "les tentatives du Pakistan ont été déjouées avec succès", a déclaré Raveesh Kumar, porte-parole du ministère des Affaires étrangères indien, lors d'un point presse à New Delhi. Dans le duel aérien, "un avion de chasse de l'armée de l'air du Pakistan a été abattu par un Mig-21 Bison de l'armée de l'air d'Inde", a-t-il dit. "L'avion pakistanais a été vu par les troupes au sol tombant du ciel du côté pakistanais. Dans cet affrontement, nous avons malheureusement perdu un Mig-21. Le pilote est disparu au combat. Le Pakistan clame qu'il le détient", a-t-il poursuivi, indiquant que cette dernière information était en cours de vérification. Mercredi matin, le Pakistan a annoncé avoir mené des "frappes" au Cachemire contre des cibles "non militaires". (Belga)