Michael Cohen devait initialement se présenter aux autorités le 6 mars pour effectuer la peine de trois ans d'emprisonnement à laquelle il a été condamné mi-décembre, pour fraude fiscale et infraction au code électoral. Dans une lettre transmise par ses avocats au juge fédéral de Manhattan William Pauley, Michael Cohen avait demandé un report au 6 mai pour pouvoir achever le programme de rééducation post-opératoire auquel il se soumet actuellement après une intervention à l'épaule. Il avait aussi justifié sa demande par les convocations du Congrès à des auditions, selon des documents versés au dossier mercredi et consultés par l'AFP. Michael Cohen a été convoqué par trois commissions parlementaires différentes pour s'expliquer sur ses relations avec le président des Etats-Unis, dont il a longtemps été l'exécutant de basses besognes. Il a notamment admis avoir versé 280.000 dollars à deux femmes, Stormy Daniels et Karen McDougal, pour acheter leur silence sur une liaison supposée avec Donald Trump. L'avocat a déjà demandé et obtenu le report de plusieurs de ces auditions, pour raisons de santé mais aussi, fin janvier, en invoquant des "menaces" contre sa famille émanant du président américain, qui a tweeté sur le sujet. Une seule de ces trois auditions devrait être publique, celle devant la commission de Contrôle de la Chambre des représentants. Elle est très attendue car Michael Cohen pourrait révéler des informations compromettantes pour Donald Trump, dont il a longtemps été l'homme à tout faire avant d'accepter de témoigner contre lui, l'été dernier. (Belga)