Le timbre-poste belge existe en réalité depuis 1849. Les premiers, notamment les célèbres "épaulettes de Sa Majesté le roi Léopold Ier", étaient alors imprimés dans les locaux de la Gare du Nord à Bruxelles. Aux alentours de 1865, la correspondance connait un essor rapide et la Régie des Postes doit pouvoir répondre à la demande en augmentant la quantité de timbres en circulation. En plus de recourir à l'héliogravure, procédé d'impression plus rapide et moins onéreux, l'imprimerie déménage alors vers Malines. Des procédés de haute technologie innovants y sont testés en plus de l'impression classique: timbre-poste avec goût et parfum, l'effet 3D, la réalité augmentée ou encore la personnalisation des timbres. En 2019, ce dernier type de commande a augmenté de 30%, souligne bpost. L'imprimerie produit également des timbres-poste pour d'autres pays (Luxembourg, Portugal, Gibraltar et Guernsey). Pour ses 150 ans, l'imprimerie publie une émission spéciale: une création intégrant les tout premiers timbres-poste imprimés et finalisés au sein de l'imprimerie de Malines. Le lieu compte actuellement une cinquantaine de collaborateurs et 35 machines de production et de finition. (Belga)