"Les restes de l'imam étaient là-bas", a déclaré lors d'une conférence de presse à Barcelone le major Josep Lluis Trapero, en évoquant une maison où le groupe préparait les attaques, détruite par une importante déflagration mercredi soir à 200 km de Barcelone, moins de 24 heures avant les attentats qui ont fait 15 morts. (Belga)

"Les restes de l'imam étaient là-bas", a déclaré lors d'une conférence de presse à Barcelone le major Josep Lluis Trapero, en évoquant une maison où le groupe préparait les attaques, détruite par une importante déflagration mercredi soir à 200 km de Barcelone, moins de 24 heures avant les attentats qui ont fait 15 morts. (Belga)