Avec son dessin "The Other US Pandemic", Ramos tente de mettre en lumière l'impact du suicide et d'attirer l'attention sur cette épidémie sous-exposée. Elle l'a réalisé pour "Scientific American", un magazine scientifique américain populaire. "J'ai surtout voulu capturer l'énorme impact émotionnel du suicide avec mon dessin. Vous pouvez l'interpréter de deux manières différentes: du point de vue de la personne qui dit au revoir, ou du point de vue de celle qui reste", explique la dessinatrice qui a reçu le prix en ligne depuis Londres. Fatinha Ramos a déjà remporté de nombreux prix internationaux et travaille pour de grands acteurs tels que le MoMa de New York, Google, le New York Times et le TIME. (Belga)

Avec son dessin "The Other US Pandemic", Ramos tente de mettre en lumière l'impact du suicide et d'attirer l'attention sur cette épidémie sous-exposée. Elle l'a réalisé pour "Scientific American", un magazine scientifique américain populaire. "J'ai surtout voulu capturer l'énorme impact émotionnel du suicide avec mon dessin. Vous pouvez l'interpréter de deux manières différentes: du point de vue de la personne qui dit au revoir, ou du point de vue de celle qui reste", explique la dessinatrice qui a reçu le prix en ligne depuis Londres. Fatinha Ramos a déjà remporté de nombreux prix internationaux et travaille pour de grands acteurs tels que le MoMa de New York, Google, le New York Times et le TIME. (Belga)