Un habitant sur 45 au niveau mondial a besoin de nourriture, d'abris, de soins de santé, d'éducation, de protection ou toute autre assistance. Les organisations humanitaires sont prêtes à apporter leur aide et comptent sur la générosité de la communauté internationale pour les aider à sauver davantage de vies dans 53 pays, de l'Afghanistan à la Zambie. "Chaque jour, l'ONU et ses partenaires apportent une aide vitale à des millions de personnes dans le monde", déclaré António Guterres, Secrétaire général de l'ONU, dans un message adressé aux donateurs. "Je vous demande de nous aider à relever les défis humanitaires qui nous attendent en 2020." Des chiffres avancés par l'ONU montrent que le nombre de personnes dans le besoin dans le monde a augmenté d'environ 22 millions au cours de l'année écoulée. Ces besoins sont principalement dus aux conflits très violents et prolongés, aux conditions climatiques extrêmes et aux économies peu performantes. Les plans définis par l'ONU et ses partenaires visent à atteindre 109 millions de personnes vulnérables en 2020 en leur apportant de l'aide et une protection. Pour y arriver, 29 milliards de dollars, soit un peu plus de 26 milliards d'euros, seront nécessaires. "La vérité brutale est que 2020 sera une année difficile pour des millions de personnes", précise Mark Lowcock, coordinateur des secours d'urgence. "La bonne nouvelle, c'est que la réponse humanitaire s'améliore et s'accélère pour atteindre les plus vulnérables, y compris les femmes, les enfants et les personnes handicapées. Nous avons donc présenté un plan pour aider ceux qui en ont le plus besoin. Mais cela ne fonctionnera que si chacun continue à jouer son rôle." En 2019, un montant record de 16 milliards de dollars avait pu être levé entre janvier et novembre. (Belga)