Coordonnée par le programme des Nations unies pour l'environnement (UNEP) et l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), la Décennie des Nations unies vise à créer un mouvement à grande échelle capable d'accélérer les efforts de restauration des écosystèmes et de guider les pays sur la voie d'un avenir durable. "Avec plus de 50% de la population mondiale habitant en zone urbaine, les villes jouent un rôle déterminant pour mener des actions et revitaliser leur écosystème. Nous accueillons Bruxelles dans ce mouvement international de restauration des écosystèmes, à l'occasion de cette journée mondiale de l'environnement", a déclaré la directrice du bureau bruxellois de l'UNEP, Veronika Hunt Safrankova. Bruxelles s'est déclarée en urgence climatique et s'est engagée à prendre une série de mesures concrètes pour y répondre. Elle a également lancé le processus d'adoption de son nouveau plan climat, qui vise la neutralité carbone en 2050 sur son territoire. (Belga)

Coordonnée par le programme des Nations unies pour l'environnement (UNEP) et l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), la Décennie des Nations unies vise à créer un mouvement à grande échelle capable d'accélérer les efforts de restauration des écosystèmes et de guider les pays sur la voie d'un avenir durable. "Avec plus de 50% de la population mondiale habitant en zone urbaine, les villes jouent un rôle déterminant pour mener des actions et revitaliser leur écosystème. Nous accueillons Bruxelles dans ce mouvement international de restauration des écosystèmes, à l'occasion de cette journée mondiale de l'environnement", a déclaré la directrice du bureau bruxellois de l'UNEP, Veronika Hunt Safrankova. Bruxelles s'est déclarée en urgence climatique et s'est engagée à prendre une série de mesures concrètes pour y répondre. Elle a également lancé le processus d'adoption de son nouveau plan climat, qui vise la neutralité carbone en 2050 sur son territoire. (Belga)