"L'incendie est sous contrôle mais pas encore maîtrisé", déclare Jadranka Lozina, porte-parole de la zone de police de Liège. "Les conditions restent difficiles sur les pentes abruptes de la colline du Sart-Tilman à cause du vent, de la sécheresse et de l'étroitesse des moyens d'accès." Une vingtaine de policiers et une trentaine de pompiers étaient toujours sur place dimanche à 19 heures. La rue de Tilff et le Ravel sont inaccessibles. Le terrain est tellement escarpé que les pompiers doivent travailler pédestrement à l'aide de citernes 4x4 et d'autopompes. L'incendie s'étend sur une vingtaine d'hectares. Tout le pourtour a été arrosé, mais il reste de nombreuses heures de travail afin de maîtriser totalement la situation. L'incendie, dont on ne connaît pas l'origine, s'est déclaré dimanche en début d'après-midi. (Belga)

"L'incendie est sous contrôle mais pas encore maîtrisé", déclare Jadranka Lozina, porte-parole de la zone de police de Liège. "Les conditions restent difficiles sur les pentes abruptes de la colline du Sart-Tilman à cause du vent, de la sécheresse et de l'étroitesse des moyens d'accès." Une vingtaine de policiers et une trentaine de pompiers étaient toujours sur place dimanche à 19 heures. La rue de Tilff et le Ravel sont inaccessibles. Le terrain est tellement escarpé que les pompiers doivent travailler pédestrement à l'aide de citernes 4x4 et d'autopompes. L'incendie s'étend sur une vingtaine d'hectares. Tout le pourtour a été arrosé, mais il reste de nombreuses heures de travail afin de maîtriser totalement la situation. L'incendie, dont on ne connaît pas l'origine, s'est déclaré dimanche en début d'après-midi. (Belga)