En 2014, 2 011 de ces sociétés ont quitté la capitale et 1 670 s'y sont installées. En 2016, l'exode était de 2 513 et les arrivées de 1 892. Le ministre bruxellois...

En 2014, 2 011 de ces sociétés ont quitté la capitale et 1 670 s'y sont installées. En 2016, l'exode était de 2 513 et les arrivées de 1 892. Le ministre bruxellois de l'Economie, Didier Gosuin (DéFI), a toutefois pondéré ces statistiques livrées par Statbel. Sur cette même période, le solde entre les créations d'entreprises et les cessations d'activité a également augmenté, compensant ce solde migratoire négatif. " En 2017, le nombre de créations nettes s'est élevé à 4 230 unités contre 652 émigrations nettes, engendrant une augmentation nette totale de 3 578 unités en 2017. La construction, l'information et la communication sont largement surreprésentées dans les émigrations alors que les activités scientifiques et techniques, les transports et l'entreposage sont surreprésentées dans les immigrations. "M.LA.