L'Exécutif insiste sur l'importance accordée au bien-être animal dans l'islam. Il "regrette toutefois que certaines rumeurs fassent allusion à une éventuelle approbation de l'EMB par rapport à la méthode de l'étourdissement". "Ces rumeurs ne reflètent absolument pas la réalité. L'EMB avait d'ailleurs envoyé une note écrite à M. Vanthemsche dans laquelle les principes de l'Islam sur le bien-être animal et la nécessité de maintenir l'abattage rituel ont été clairement soulignés", a-t-il ajouté. Les musulmans ont le souci de pouvoir manger de la nourriture "halal", c'est-à-dire une nourriture conforme à leurs rites, dit encore l'Exécutif. Dans cet esprit, le Conseil des théologiens de l'Exécutif a émis un avis défavorable à l'étourdissement. "Sa position reste inchangée à ce jour". Il se dit néanmoins prêt "à étudier toutes les pistes pouvant mener à une amélioration du bien-être animal, en diminuant autant que possible la souffrance animale". (Belga)

L'Exécutif insiste sur l'importance accordée au bien-être animal dans l'islam. Il "regrette toutefois que certaines rumeurs fassent allusion à une éventuelle approbation de l'EMB par rapport à la méthode de l'étourdissement". "Ces rumeurs ne reflètent absolument pas la réalité. L'EMB avait d'ailleurs envoyé une note écrite à M. Vanthemsche dans laquelle les principes de l'Islam sur le bien-être animal et la nécessité de maintenir l'abattage rituel ont été clairement soulignés", a-t-il ajouté. Les musulmans ont le souci de pouvoir manger de la nourriture "halal", c'est-à-dire une nourriture conforme à leurs rites, dit encore l'Exécutif. Dans cet esprit, le Conseil des théologiens de l'Exécutif a émis un avis défavorable à l'étourdissement. "Sa position reste inchangée à ce jour". Il se dit néanmoins prêt "à étudier toutes les pistes pouvant mener à une amélioration du bien-être animal, en diminuant autant que possible la souffrance animale". (Belga)