"Plutôt que de vouloir maintenir des règles archaïques de 1995, nous ferions mieux d'attendre la décision de la Cour constitutionnelle concernant le secteur des taxis et Uber, comme le demande explicitement la Cour d'appel de Bruxelles", a-t-il réagi sur Twitter. Le secrétaire d'Etat Pascal Smet (sp.a) a lui aussi dénoncé la position bruxelloise. "Interdire les smartphones et les technologies intelligents en 2021 est insensé. Nous devrions attendre l'arrêt de la Cour constitutionnelle et travailler entretemps à une nouvelle proposition", a renchéri, toujours sur Twitter, l'ancien ministre bruxellois de la Mobilité. (Belga)

"Plutôt que de vouloir maintenir des règles archaïques de 1995, nous ferions mieux d'attendre la décision de la Cour constitutionnelle concernant le secteur des taxis et Uber, comme le demande explicitement la Cour d'appel de Bruxelles", a-t-il réagi sur Twitter. Le secrétaire d'Etat Pascal Smet (sp.a) a lui aussi dénoncé la position bruxelloise. "Interdire les smartphones et les technologies intelligents en 2021 est insensé. Nous devrions attendre l'arrêt de la Cour constitutionnelle et travailler entretemps à une nouvelle proposition", a renchéri, toujours sur Twitter, l'ancien ministre bruxellois de la Mobilité. (Belga)