Actuellement détenue, Mme Park, 65 ans, a été inculpée mi-avril de 18 chefs, parmi lesquels abus de pouvoir, coercition, corruption ou encore divulgation de secrets d'Etat. "Nous rejetons tous les chefs d'accusation", a déclaré mardi devant le tribunal du district central de Séoul l'avocat Yoo Young-Ha, chef de l'équipe de défense de l'ex-présidente. Mme Park, dont la présence à cette audience préliminaire n'était pas obligatoire, avait choisi de ne pas y assister. Le tribunal a décidé mardi de la tenue d'une autre audience préliminaire la semaine prochaine, avant l'ouverture du procès proprement dit la semaine suivante. L'affaire est centrée sur l'influence d'une amie de 40 ans de l'ex-présidente, Choi Soon-Sil, qui a joué un rôle de conseillère de l'ombre de Mme Park alors même qu'elle n'occupait aucune position officielle. Mme Choi est actuellement jugée pour avoir profité de ses entrées pour contraindre de grands groupes du pays à verser près de 70 millions de dollars à deux fondations qu'elle contrôlait, des sommes dont elle aurait fait un usage personnel. (Belga)

Actuellement détenue, Mme Park, 65 ans, a été inculpée mi-avril de 18 chefs, parmi lesquels abus de pouvoir, coercition, corruption ou encore divulgation de secrets d'Etat. "Nous rejetons tous les chefs d'accusation", a déclaré mardi devant le tribunal du district central de Séoul l'avocat Yoo Young-Ha, chef de l'équipe de défense de l'ex-présidente. Mme Park, dont la présence à cette audience préliminaire n'était pas obligatoire, avait choisi de ne pas y assister. Le tribunal a décidé mardi de la tenue d'une autre audience préliminaire la semaine prochaine, avant l'ouverture du procès proprement dit la semaine suivante. L'affaire est centrée sur l'influence d'une amie de 40 ans de l'ex-présidente, Choi Soon-Sil, qui a joué un rôle de conseillère de l'ombre de Mme Park alors même qu'elle n'occupait aucune position officielle. Mme Choi est actuellement jugée pour avoir profité de ses entrées pour contraindre de grands groupes du pays à verser près de 70 millions de dollars à deux fondations qu'elle contrôlait, des sommes dont elle aurait fait un usage personnel. (Belga)