Ce scandale survient alors que la cote de popularité de M. Abe est sérieusement entamée par de vives critiques sur sa gestion de la crise sanitaire et sur une tentative présumée d'avoir voulu faire nommer un favori au poste de procureur général. M. Kawai, 57 ans, avait démissionné en octobre 2019 à la suite d'une autre affaire concernant la campagne électorale de son épouse Anri, 46 ans. Le couple est à présent accusé d'avoir proposé à des personnalités politiques locales et à d'autres personnes de l'argent pour s'assurer un siège au Sénat. L'ancien ministre et sa femme ont tous deux démissionné du Parti libéral-démocrate (PLD) de M. Abe mais ont l'intention de garder leurs mandats parlementaires, selon les médias japonais. Ils ont selon la presse nippone nié les accusations portées contre eux, notamment celle d'avoir distribué un total de 24 millions de yens (près de 200.000 euros) à 91 personnes dans le but d'obtenir le siège de Mme Kawai au Sénat. Le couple aurait aussi donné 1,7 million de yens à cinq personnes faisant campagne pour elle. (Belga)

Ce scandale survient alors que la cote de popularité de M. Abe est sérieusement entamée par de vives critiques sur sa gestion de la crise sanitaire et sur une tentative présumée d'avoir voulu faire nommer un favori au poste de procureur général. M. Kawai, 57 ans, avait démissionné en octobre 2019 à la suite d'une autre affaire concernant la campagne électorale de son épouse Anri, 46 ans. Le couple est à présent accusé d'avoir proposé à des personnalités politiques locales et à d'autres personnes de l'argent pour s'assurer un siège au Sénat. L'ancien ministre et sa femme ont tous deux démissionné du Parti libéral-démocrate (PLD) de M. Abe mais ont l'intention de garder leurs mandats parlementaires, selon les médias japonais. Ils ont selon la presse nippone nié les accusations portées contre eux, notamment celle d'avoir distribué un total de 24 millions de yens (près de 200.000 euros) à 91 personnes dans le but d'obtenir le siège de Mme Kawai au Sénat. Le couple aurait aussi donné 1,7 million de yens à cinq personnes faisant campagne pour elle. (Belga)