Le retrait des débris est considéré comme le défi le plus important des opérations de démantèlement de la centrale, menées par Tokyo Electric Power. La centrale Fukushima Daiichi, située à quelque 220 kilomètres au nord-est de Tokyo, avait été inondée par un gigantesque tsunami consécutif à un puissant séisme au large. L'alimentation électrique des circuits de refroidissement avait été coupée, entraînant la fusion des c?urs de trois des six réacteurs du site, puis de violentes explosions en raison de l'accumulation d'hydrogène par réaction chimique dans le bâtiment couvrant les unités et où se trouvent les piscines. Le gouvernement prévoit toujours d'achever le démantèlement de la centrale dans les 30 à 40 ans après la catastrophe, ce dont doutent certains experts. (Belga)