La Commission européenne a présenté mardi les détails de sa proposition. Elle entend aussi mettre en place un système de certification visant à garantir la sécurité numérique de produits et services. La semaine dernière, dans son discours sur l'état de l'Union, le président de la Commission Jean-Claude Juncker avait lui-même estimé que l'Europe n'était pas bien armée contre les cyber-attaques. En 2016, on a recensé plus de 4.000 attaques de ce type chaque jour. Quatre-vingt pour cent des entreprises européennes ont toutes connu au moins incident de cette nature. "Rien qu'au cours de ces cinq dernières années, l'impact économique de la cybercriminalité a été multiplié par cinq", selon la Commission. (Belga)

La Commission européenne a présenté mardi les détails de sa proposition. Elle entend aussi mettre en place un système de certification visant à garantir la sécurité numérique de produits et services. La semaine dernière, dans son discours sur l'état de l'Union, le président de la Commission Jean-Claude Juncker avait lui-même estimé que l'Europe n'était pas bien armée contre les cyber-attaques. En 2016, on a recensé plus de 4.000 attaques de ce type chaque jour. Quatre-vingt pour cent des entreprises européennes ont toutes connu au moins incident de cette nature. "Rien qu'au cours de ces cinq dernières années, l'impact économique de la cybercriminalité a été multiplié par cinq", selon la Commission. (Belga)