En août dernier, le commissaire Canete avait appelé l'UE à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 45% par rapport à 1990, soit un chiffre plus ambitieux que les 40% qui avaient été convenus. "J'ai l'intention de faire cette proposition aux États membres dans le courant de l'année", avait alors expliqué M. Canete. L'idée n'est cependant plus à l'agenda. La chancelière allemande Angela Merkel, l'industrie allemande et d'autres États membres, comme la Pologne et la Hongrie, ne voulaient pas en entendre parler. (Belga)

En août dernier, le commissaire Canete avait appelé l'UE à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 45% par rapport à 1990, soit un chiffre plus ambitieux que les 40% qui avaient été convenus. "J'ai l'intention de faire cette proposition aux États membres dans le courant de l'année", avait alors expliqué M. Canete. L'idée n'est cependant plus à l'agenda. La chancelière allemande Angela Merkel, l'industrie allemande et d'autres États membres, comme la Pologne et la Hongrie, ne voulaient pas en entendre parler. (Belga)