Ces deux jours de visite par semaine sont également valables pour les visites de la commission de surveillance dans les prisons d'Ittre et de Nivelles. Si ces services ne sont pas instaurés dans les 24 heures qui suivent la signification de l'ordonnance rendue mardi, l'Etat belge devra s'acquitter d'une astreinte fixée par la justice à 10.000 euros par infraction. (Belga)

Ces deux jours de visite par semaine sont également valables pour les visites de la commission de surveillance dans les prisons d'Ittre et de Nivelles. Si ces services ne sont pas instaurés dans les 24 heures qui suivent la signification de l'ordonnance rendue mardi, l'Etat belge devra s'acquitter d'une astreinte fixée par la justice à 10.000 euros par infraction. (Belga)