L'avocat de l'Etat a préparé un document spécifiant l'ensemble des frais civils causés par la fusillade qui avait blessé quatre policiers. Il sera remis au tribunal correctionnel de Bruxelles en décembre lorsque débutera le procès belge de Salah Abdeslam et de son complice Sofian Ayari. L'Etat réclame le remboursement des frais matériels et médicaux, ainsi que des rémunérations pour les policiers lésés. Ceux-ci ont encore la possibilité de demander un dommage moral. Les séquelles pouvant évoluer avec le temps, la somme de 143.000 euros est provisionnelle et pourrait augmenter. La fusillade intervenue rue du Dries avait permis à Salah Abdeslam d'échapper une dernière fois aux forces de l'ordre. Il sera arrêté au cours d'une opération policière trois jours plus tard, le 18 mars, à Molenbeek-Saint-Jean. Le 22 mars, des attentats frappaient l'aéroport de Bruxelles-National et le métro de Bruxelles. (Belga)

L'avocat de l'Etat a préparé un document spécifiant l'ensemble des frais civils causés par la fusillade qui avait blessé quatre policiers. Il sera remis au tribunal correctionnel de Bruxelles en décembre lorsque débutera le procès belge de Salah Abdeslam et de son complice Sofian Ayari. L'Etat réclame le remboursement des frais matériels et médicaux, ainsi que des rémunérations pour les policiers lésés. Ceux-ci ont encore la possibilité de demander un dommage moral. Les séquelles pouvant évoluer avec le temps, la somme de 143.000 euros est provisionnelle et pourrait augmenter. La fusillade intervenue rue du Dries avait permis à Salah Abdeslam d'échapper une dernière fois aux forces de l'ordre. Il sera arrêté au cours d'une opération policière trois jours plus tard, le 18 mars, à Molenbeek-Saint-Jean. Le 22 mars, des attentats frappaient l'aéroport de Bruxelles-National et le métro de Bruxelles. (Belga)