La femme de 23 ans et ses deux enfants se trouvent depuis février 2018 dans le camp kurde de Al-Roj et désire rentrer en Belgique. L'État dispose de 75 jours pour les rapatrier. (Belga)