Les Etats-Unis avaient demandé en 2008 l'extradition de Nizar Trabelsi, également suspecté d'avoir préparé un attentat contre l'ambassade américaine à Paris. Il avait finalement rejoint les USA en 2013. Ce qui a valu à la Belgique d'être condamnée par la Cour européenne des droits de l'Homme, les Etats-Unis étant un pays où la réduction de peine n'est pas possible, souligne Sudpresse. La Belgique avait été condamnée à lui verser 90.000 euros de dommages et intérêts, dont ont été déduits, selon les quotidiens flamands, environ 11.000 euros de frais de justice et d'amendes jamais payés par Nizar Trabelsi. L'argent n'a pas été envoyé aux Etats-Unis mais a été versé à sa famille en Belgique. (Belga)

Les Etats-Unis avaient demandé en 2008 l'extradition de Nizar Trabelsi, également suspecté d'avoir préparé un attentat contre l'ambassade américaine à Paris. Il avait finalement rejoint les USA en 2013. Ce qui a valu à la Belgique d'être condamnée par la Cour européenne des droits de l'Homme, les Etats-Unis étant un pays où la réduction de peine n'est pas possible, souligne Sudpresse. La Belgique avait été condamnée à lui verser 90.000 euros de dommages et intérêts, dont ont été déduits, selon les quotidiens flamands, environ 11.000 euros de frais de justice et d'amendes jamais payés par Nizar Trabelsi. L'argent n'a pas été envoyé aux Etats-Unis mais a été versé à sa famille en Belgique. (Belga)